Votre profil a été créé
avec succès!

Futé

9 astuces pour survivre au retour à la routine

Blogue parfaite maman cinglante Maude Michaud | La parfaite maman cinglante

 

Je sais que le retour à la routine te pue un peu au nez; la course folle du matin, les lunchs, le trafic, la run du soir pour aller chercher tout ton petit monde, la préparation du souper mêlée aux devoirs du plus vieux et au dégât de jus du plus jeune, les bains et l’heure du dodo qui ne finit plus par arriver.

On est toutes dans la même galère et pour mieux survivre à la fin des beaux jours, préserver ta zénitude et enjoyer ta vie de famille un tant soit peu au retour des vacances estivales, v’là neuf conseils à appliquer drette là.

retour à la routine

#1 Arrêter de mettre le cadran avant six heures le matin 

Dans la mesure où tu ne pars pas de chez vous avant sept heures et demie le matin, arrête de setuper ton réveil avant six heures. Rien ni personne ne devrait vivre avant cette heure-là pis à moins que tu sois une personne particulièrement matinale, je peux te certifier que le fait de te lever avant le soleil risque d’avoir un effet particulièrement désagréable et sournois sur ton caractère et sur le déroulement de ta journée.

Tu fais ça parce que tu manques de temps le matin? Entre toi pis moi, peu importe l’heure à laquelle tu te lèves, tu finis toujours par courir pareil, ça fait que mieux vaut courir avec une heure de sommeil de plus dans le corps. Entendons-nous qu’une heure et demie pour s’habiller pis déjeuner, même avec trois enfants à bord, c’est ben en masse.

#2 Faire les maudits lunchs la veille 

Il y a rien de plus décourageant que de se mettre les deux mains dans le jambon pis faire de la p’tite sauce rose avec du ketchup pis de la mayonnaise à six heures et quart le matin. Fais-moi plaisir pis fais les lunchs la veille pendant que papa donne le bain. Ça te semble peut-être ben anodin, mais c’est ce qui va te permettre de boire trois gorgées de café chaud plutôt qu’une seule demain matin.

#3 Comprendre que personne ne va mourir intoxiqué par des lunchs redondants 

Je sais ben que le guide alimentaire prône la diversité pis toute pis toute. Mais là, à un moment donné, il ne faut pas capoter, t’sais. Moi, quand j’étais jeune, je mangeais des sandwiches au jambon à tous les jours que la vie faisait pis je m’en porte très bien. Ça fait que les restants de la veille vont faire la job. Même trois jours de suite.

Au même titre que le sandwich aux cretons peut-être une valeur sûre deux jours dans la même semaine. Avec deux-trois bébés carottes pis un morceau de fromage, l’affaire est ketchup.

#4 Say yes to the macaroni au fromage congelé

Ça, si t’en as pas déjà une barge dans ton congélateur, cours en acheter. Le macaroni au fromage congelé en portions individuelles va te sauver la vie toutes les fois qu’il ne restera plus de jambon ni de restants de la veille.

En prime, tu peux être assurée d’être l’idole de tes p’tits. Pis si tu veux éviter les jugements, fais-le chauffer une grosse minute au micro-ondes pis mets-le dans un plat de lunch. Ni vu ni connu. À part que c’est orange fluo, ça a presque l’air d’un repas maison.

#5 Profiter du trafic 

Peu importe par où tu passes, tu n’y échappes pas; du trafic, y’en a partout. Sauf qu’au lieu de sacrer pis de regarder l’heure en soupirant, pourquoi ne pas te dire que c’est un maudit bon moment pour écouter la musique qui te tente en chantant, boire du café chaud préalablement versé dans un Thermos pis profiter de la quiétude de ce moment de solitude momentané. Écoute, c’est comme aller au spa gratis. Penses-y.

#6 Saprer les chaudrons sur la table à l’heure du souper

Tu en as ton tas de te lever quarante-huit fois pendant les repas? Sapre-moi tous les chaudrons et la bouffe susceptible d’être demandée par ta progéniture pendant le souper sur la table. Lait, pain, beurre, épices, chaudrons, name it. Finito, le temps où tu mangeais frette à l’heure du souper parce que tu passais ton temps à jouer les servantes. T’as le droit de manger chaud comme tout le monde.

#7 Sauter le bain 

Ben oui, ben oui, c’est pas l’idéal. Je sais ben que tes enfants ont sué pis qu’ils ont été en contact avec un dégât de microbes toute la journée. Sauf qu’un bon soir que tu fais de l’overtime pis que ton planning de soirée est décalé de plus ou moins une heure ou un bon mercredi que t’as la tête dans le derrière pis que t’as particulièrement besoin de t’évacher dans le divan avant huit heures, c’est correct de sauter le bain.

#8 Coucher les enfants quinze minutes plus tard 

Entre le souper, les devoirs pis le bain, force est d’admettre que t’as pu trop le temps de passer un moment de qualité en famille. Ça fait que même s’il est sept heures et quart et que c’est l’heure à laquelle tu couches normalement tes p’tits, c’est correct d’étirer la sauce pour enjoyer un film, collés dans le divan toute la gang ensemble. Ben oui, les enfants vont être un peu plus fatigués demain, mais le temps qui passe ne reviendra pas.

#9 Coucher les enfants quinze minutes plus tôt

Si t’en as plein ton casque à cinq heures et demie, c’est fort possible que tu trouves la run longue jusqu’à l’heure du dodo. Une fois de temps en temps, quand le casque est sur le bord de te sauter, ne te sens donc pas coupable de coucher les enfants quinze minutes plus tôt pour relaxer un brin. Parce que toi pis moi on sait que quinze minutes de relaxation quand t’es parent, c’est l’équivalent d’une semaine au Club Med.

Bon retour à la routine là!

Vous désirez relaxer davantage? Cascades Fluff vous invite à lire l'article Douceur olfactive - apprivoiser l'aromathérapie chez soi!, une manière d’apaiser l’esprit dans la cohue quotidienne par la stimulation des sens.

Vous avez aimé ?
Partager sur Facebook

Coupon-rabais

Les rabais de Cascades Fluff & Tuff MC

Voir les coupons

Pour que votre famille reste à l’affût.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos nouvelles, promotions et astuces !
Suivez-nous sur Facebook