Partenariat rémunéré avec Maman pour la vie

Mettre des valeurs écologiques sur notre liste de résolutions pour la rentrée? C’est possible!
Voici des trucs de notre collaboratrice Michèle (rédactrice et maman à temps plein) pour y arriver.

Comme tout le monde, je veux léguer un monde sain à mes enfants et à mes futurs petits-enfants. Malheureusement, les changements climatiques font des ravages sur l’environnement et la biodiversité à une vitesse fulgurante! C’est pourquoi j’encourage chaque membre de ma famille, même les plus jeunes, à adopter des habitudes écoresponsables. J’ai regroupé nos trucs par catégorie… en espérant que cela puisse inspirer votre famille!

1re catégorie : Les fournitures scolaires

Pour ne pas succomber à la surconsommation, mon conseil numéro un en matière d’achat d’effets scolaires : en juin ne jetez rien!
Videz le vieux lunch et les vieux mouchoirs qui traînaient dans le casier, mais rangez le sac jusqu’à ce qu’il soit temps de faire le tour de la nouvelle liste. Vous éviterez d’acheter des trucs que vous avez déjà.

Pour les surplus en bonnes conditions, je donne à la Fondation pour les élèves de Montréal. Cette fondation distribue les effets scolaires dans des milieux plus défavorisés. D’autres organismes ailleurs au Québec font de telles collectes, par exemple :

▪ Laurentides : Comptoir d’entraide populaire Mirabel
▪ Montréal : Mains Tendues – Lachine
▪ Outaouais : Prévention C.É.S.A.R Petite-Nation
▪ Lanaudière : Plank Jeunesse – Saint-Barthélemy
▪ Montérégie : Centre d’entraide Régional d’Henryville

2e catégorie : Les transports

Depuis mars 2020, je suis en télétravail. Cette façon de vivre m’a permis de réduire de 80% l’utilisation de ma voiture. Lorsque je dois me rendre physiquement au travail, je compense en utilisant moins la voiture pour faire mes courses. Exemple : j’irai au marché d’alimentation en marchant ou à vélo.

Mon conjoint, lui, doit toujours se rendre au travail tous les jours. Afin de réduire son empreinte carbone, il a créé un groupe Facebook au sein de son entreprise dans lequel il organise des calendriers mensuels de covoiturage.

Pour les transports des enfants, je priorise les transports en commun pour mon aînée et le vélo pour les deux plus jeunes.

Cela fait donc déjà bientôt trois ans que ma petite famille est fidèle à ses promesses écologiques.

3e catégorie : À la maison

Je vous le disais plus haut, chez nous, tout le monde participe!

▪ La nourriture
C’est mon conjoint qui s’occupe de l’épicerie. Il est beaucoup plus économe et moins gourmand que moi. Il priorise toujours les produits locaux et les fruits et légumes biologiques de saison et non importés. En achetant localement, on élimine l’impact écologique dû au transport des aliments.

Ma plus jeune l’accompagne toujours. Je crois qu’il est important que les enfants comprennent la valeur des aliments afin de les inciter à éviter de gaspiller lorsque les parents auront le dos tourné!

C’est aussi mon conjoint qui est chargé des boîtes à dîner.

Pour les dîner : il privilégie les repas végétariens et les aliments de saison.

Exemple : En automne une bonne soupe minestrone remplie de légumes de saison et de légumineuse servie dans un thermos. Celle-ci procurera assez d’énergie à ma plus jeune pour terminer la journée en force à l’école.

Pour les collations : Il utilise des pochettes et les boîtes à jus réutilisables.
Exemple : en collation sur le chemin de retour de l’école vers le cours de Karaté, il glissera dans le sac à dos des craquelins servis dans des pochettes réutilisables et un jus de fruits dans une boîte à jus réutilisable. Ces deux produits sont disponibles chez les Boutiques Mère-Hélène.

▪ Le ménage
Les tâches ménagères sont divisées, mais comme je suis en télétravail, je prends une plus grande part de responsabilité. Pour ce qui est des produits ménagers, je priorise des produits naturels, écologiques et biodégradables. Afin de rendre les tâches ménagères un peu plus attrayantes pour les enfants, je les invite à fabriquer eux-mêmes leurs produits d’entretien ménager.

Pour les besoins de toute la famille, je préfère les produits Cascades Fluff & Tuff® dont le Cascades Fluff® Enviro, un papier hygiénique biodégradable, fait à 100% de fibres recyclées. Cascades a aussi développé le 1er emballage, dans la catégorie des papiers hygiéniques et essuie-tout, fait à 100% de plastique recyclé au Canada*!

▪ Le recyclage… et plus encore!
Saviez-vous qu’il y a encore beaucoup de familles qui recyclent peu ou pas du tout?(Source 1) Chez moi, c’est mon aînée qui est chargée du recyclage et du compostage.

Elle a pris l’habitude de toujours laisser un grand bac de recyclage à la vue de tous les membres de la famille. De plus, elle a pris l’initiative d’en installer de plus petits dans chaque pièce clés de la maison. Elle est aussi reine des règles du compostage.

Même si elle comprend que ce n’est pas toujours facile et que parfois on peut manquer de temps, elle croit qu’il est important que chaque citoyen fasse son petit bout de chemin pour un avenir plus vert.

Pour conclure, je n’ai pas la prétention de dire que nous sommes une famille zéro déchet, mais je suis fière des actions que nous posons au quotidien. Continuer à améliorer nos habitudes est au cœur de nos priorités.

Bonne rentrée!

1-https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/16-002-x/2008004/article/10750-fra.htm

*Première compagnie de la catégorie papier hygiénique et essuie-tout au Canada et États-Unis, recherche complétée au 30 juillet 2021.