Astuces famille

5 astuces pour te « clairer » du souper les soirs de semaine

Logo La parfaite maman cinglante  Maude Michaud | La parfaite maman cinglante

 

Les soirs de semaine, ça passe à une vitesse qui n’a pas d’allure. Avant même que tu ne t’en sois rendu compte, t’as le toupet dans les airs, des cernes en dessous des bras, pis c’est l’heure du bain. Ça fait que pour préserver ta patience, pis les moments doux avec les p’tits susceptibles de venir avec, voici 5 astuces pour te « clairer » du souper les soirs de semaine.

#1 La mijoteuse

Rien de nouveau sous le soleil, la mijoteuse, c’est une maudite bonne façon de t’éviter la préparation du souper à 5 h le soir, même si ça nécessite parfois la manipulation de cubes de bœuf à ragoût, pis le découpage d’oignons à 7 h le matin. Si, comme moi, tripoter du steak haché avant même d’avoir bu ton café, ça t’écœure un peu, prépare tes ingrédients la veille, pis « sapre » ça dans un sac ou un contenant en plastique, pis t’es ready to go pour le lendemain. Il pleut des recettes sur le net pis, entre toi pis moi, une tasse de sauce quelconque, de la viande pis trois-quatre carottes, ça fait la job.

#2 Le congelé

Le rayon du surgelé, c’est un genre de coffre-fort de temps « gratis » à passer en famille les soirs de semaine. C’est vrai qu’une pizza congelée, c’est pas plein de nutriments. Mais toi, pendant qu’elle cuit, t’es encore plein de patience, pis ça, c’est non négligeable. Pour faire changement, gâte-toi avec des croquettes de poulet, un pâté à la viande ou une lasagne. Ben oui, je le sais, une lasagne, ça prend dix minutes à faire. Mais te contenter d’ouvrir la boîte de la lasagne congelée pis de la mettre au four, ça vient de t’en sauver huit.

#3 Ta batch préparée le dimanche

Si t’es une fan de popote, de bouffe maison, pis que t’as le sodium en horreur, le best, c’est de préparer une batch de soupers le dimanche. Comme ça, tout ce qu’il te reste à faire, c’est de mettre tes petits plats au four tout au long de la semaine. Ceci étant dit, ne sous-estime pas le temps que ça va te prendre pour « clancher » la préparation de cinq repas en une journée. Parce que je suis une fan de l’équilibre, je te conseille de « matcher » ça avec les surgelés et la mijoteuse. Le peu de temps libre qu’il va te rester dimanche prochain me remercie.

#4 Les « patentes » simples

Si, pour une raison ou une autre ou parce que t’es masochiste, tu décides de cuisiner tes repas au jour le jour du lundi au vendredi, vas-y avec des affaires simples. Ben simples. Un spaghetti, c’est simple. Un hot chicken, c’est simple. Une sauce béchamel, ça ne l’est pas. Je sais que ça prend dix minutes à faire, mais c’est pendant ces dix minutes-là, au moment même où il faudrait que tu fouettes ton roux en boucle pour éviter les grumeaux pis les dégâts de lait, que ton plus jeune va finir son caca et que ton plus vieux va se casser la margoulette.

#5 Les soupers déjeuners

Si, pour une raison obscure, ta mijoteuse t’as lâchée en pleine cuisson, que ton congélateur est vide, que t’étais malade dimanche passé et que tu n’as pas préparé ta batch de bouffe hebdomadaire et que tu n’as plus ce qu’il faut pour faire un bon spaghetti, opte donc pour les soupers déjeuners. Je t’assure que servir un bol de céréales à tes enfants pour souper fera de toi une vedette à tout coup. Pis pour ne pas te relever quarante-huit fois pour cause de mains sales, de dégâts de lait pis de sauce à spaghetti sur la table, « greye-toi » d’un rouleau d’essuie-tout avant de t’asseoir, pis garde-le à portée de main.

 

< Revenir aux articles
Vous avez aimé ?
Partager sur Facebook
Prochain article

5 moments doux en famille pour passer au travers de l’automne!

Lire l'article