Astuces famille

5 astuces pour passer à travers les Fêtes

Logo La Parfaite maman cinglante, blogueuse pour Cascades Fluff & Tuff  Maude Michaud | La parfaite maman cinglante

 

Les Fêtes arrivent pis si tu ne veux pas réhypothéquer ta maison ni en revenir plus brûlée que tu l’es déjà, v’là cinq astuces pour passer à travers comme une championne.

#1 Vas-y mollo sur les cadeaux que tu fais à tes p’tits

Je le sais ben que c’est plus fort que toi; t’as envie de gâter tes p’tits, pis cette envie-là est quintuplée dans le temps des Fêtes à cause de la musique de Noël qui joue dans les centres d’achats pis des ventes qui te donnent le goût de tout acheter comme si ta vie en dépendait. Mais fais-moi plaisir pis prends ton gaz égal. Tu passes ton temps à dire que ta maison croule sous les jouets pis un paquet de « cossins » plus inutiles les uns que les autres. Est-ce que c’est vraiment nécessaire d’en rajouter sur le tas cette année? Plus de moments en famille, moins de cochonneries, ça me semble un maudit bon deal pour avoir du fun, préserver ton portefeuille pis apprendre à tes p’tits que Noël, c’est pas rien qu’une fête commerciale pour flamber sa paye.

#2 N’achète pas d’affaires inutiles à ta famille juste pour le principe d’acheter quelque chose

Tu te demandes quoi acheter à ta mère parce qu’il te semble ben qu’elle a déjà tout ce dont elle a besoin? Tu n’as aucune idée de ce que tu pourrais bien offrir à ton chum parce qu’après dix ans à lui acheter des scies pis des marteaux, son coffre à outils commence à être pas mal plein? Tu cherches désespérément une idée de cadeau d’hôtesse pour ta matante qui va vous recevoir, toi, tes p’tits pis ton homme le 1er janvier? Et si tu ne leur achetais rien pantoute? À quoi bon acheter des affaires que personne ne veut pour le simple principe de donner quelque chose le 25 décembre? « Enjoyez » donc un bon souper en famille à la place.

#3 Apprends à dire non

Ta belle-mère veut que vous veniez souper le 25 pis le 28, ta mère veut vous voir le 26 pis le 30, tes amis organisent un souper le 27, ta grand-mère t’a demandé de passer la voir le 29, ça te tente pas pis tu te sens complètement dépassée? Tu vas peut-être me trouver ben cruelle, mais vient un temps où il faut que tu mettes tes culottes et que tu apprennes à dire non. Dans la vie, le monde va t’en demander autant que tu vas en donner, ça fait qu’apprends à mettre tes limites, pis reste donc chez vous en famille le 26 décembre si c’est ça qui te tente.

#4 Ne sous-estime pas la valeur de la bouffe prête à servir

C’est vrai que la bouffe prête à servir vendue dans les épiceries, ça coûte cher. Mais ton temps aussi, il vaut de l’argent. Ça fait qu’avant de rapidement conclure que c’est beaucoup plus rentable de tout faire maison pour la réception de 15 personnes que tu vas faire le 24 décembre, penses-y. Chaque année, tu te dis que ça va être ben simple, pis tu passes finalement trois jours devant tes fourneaux à suer à grosses gouttes pis à courir comme une poule pas de tête. Cette année, épargne-toi donc au moins une grosse journée de popote, pis achète tes pâtés à la viande à l’épicerie.

#5 Bourre pas ton agenda de sorties

Tu te plains souvent que dans le temps des Fêtes, toi pis tes p’tits n’avez pas deux minutes pour vivre. Dans les faits, par contre, au-delà des trois-quatre soupers auxquels tu ne peux pas échapper, c’est toi qui remplis ton agenda à qui mieux mieux de sorties éducatives, d’après-midi de glissade pis de soirées de cinéma. Relaxe. Garde-toi donc deux-trois jours pour ne rien faire pantoute.

Astuce pour passer les fêtes sans te ruiner, relaxe toi

Joyeuses Fêtes, là!

Crédits photo de l'image en couverture : Freepik

< Revenir aux articles
Vous avez aimé ?
Partager sur Facebook
Prochain article

Bricolage de pétards d’amour de Noël à partir d’un rouleau de papier de toilette

Lire l'article