Votre profil a été créé
avec succès!

Doux

5 commandements pour une rentrée tout en douceur

Blogue l'emmèredeuse  Catherine Cloutier | L’Emmèredeuse 

 

Alors ça y est. Nous y sommes rendus. C’est la fin de ta petite enfance. Je suis maintenant la maman d’un enfant d’âge scolaire. Tu débuteras la maternelle dans quelques jours. Cette première rentrée scolaire apportera son lot d’émotions! Voici quelques commandements dont je compte me prévaloir pour y survivre.

5. Devant ton enfant, tu ne pleureras pas.

Je sais, on pleure parce qu’on est fières. On pleure parce qu’on est nostalgiques. On pleure parce qu’ils sont trop beaux et parce qu’ils sont trop grands, déjà. Mais dans la tête d’un enfant, on ne pleure pas quand on est heureux : on pleure quand on est tristes.
Et c’est la dernière chose qu’on veut, que notre enfant pense que sa rentrée est quelque chose de triste. Ça les insécurise.
Les enfants ont besoin de savoir qu’on les soutient et qu’on est avec eux.
Souris maman, tu pleureras dans ton auto.

4. Du temps d’adaptation, vous vous laisserez.

Parce que vous allez tous en avoir besoin.
La routine, c’est un peu comme une belle danse, chacun doit apprendre à valser, à apprivoiser la nouvelle chorégraphie, et ça, ça prend du temps.
Il ne faut pas perdre de vue que, parfois, les enfants manquent de vocabulaire et d’habileté pour exprimer ce qu’ils ressentent avec des mots, alors ils agissent.
Et ils agissent d’autant plus à la maison, où ils se sentent en sécurité et où ils savent qu’ils sont aimés inconditionnellement.
Parle à tes enfants, fais-les verbaliser sur ce qu’ils vivent à l’école.

3. De la discipline, tu garderas.

C’est connu, les enfants ont besoin d’un cadre clair pour se développer. C’est important de ne pas lâcher ce cadre-là, d’instaurer une routine de matin et de soir, dont on ne déroge qu’en de très rares occasions en semaine.
Au début, ça peut être plus difficile de tenir son bout et de les coucher tôt, mais c’est pour le bien de tout le monde.

2. De la patience, tu trouveras.

On dit qu’une journée à l’école, c’est au moins aussi épuisant qu’une journée à l’usine.
Garde ça en tête, maman, quand tes cocos ne voudront pas faire leurs devoirs, qu’ils vont pleurer pour rien parce qu’ils sont fatigués et que tu vas devoir répéter trente-douze fois les mêmes affaires.
On prend une bonne inspiration et on puise dans nos réserves de patience.
T’es une bonne maman, ça va bien aller.

1. En ton enfant, tu croiras.

Une nouvelle année scolaire, c’est de l’inconnu pour tout le monde. Peut-être que ton enfant qui réussissait si bien l’an dernier affrontera plusieurs embûches cette année. Peut-être qu’il fera moins d’efforts et que ça va te fâcher.
Fais confiance à ton tout-petit.
Ne parle pas de tes déceptions ou de tes inquiétudes devant lui.
Encourage-le, rassure-le. Dis-lui que tout ce qui compte c’est de faire son possible, et qu’on ne peut pas exceller dans tous les domaines.
Dis-lui surtout, tous les jours, à quel point tu es fière de lui.

Vous avez aimé ?
Partager sur Facebook

Coupon-rabais

Les rabais de Cascades Fluff & Tuff MC

Voir les coupons

Pour que votre famille reste à l’affût.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos nouvelles, promotions et astuces !
Suivez-nous sur Facebook